Nous démarrons notre journée au large de San-Rémo par une belle journée sans houle ni vent !

Première observation de la journée Manu le marin !!! Que je vous raconte cette histoire : comme tous les jours, nous en sommes en observation depuis 6h30 à l’avant de columbus. Vers 10h, nous remarquons un petit voilier  qui semble immobile, tout du moins, qui tourne en rond sur le plan d’eau. Nous observons à la jumelle longuement ce voilier qui semble en difficulté : la grand voile est déchirée, les pare-battages sont sortis et l’ancre semble être à l’eau. Nous finissons par voir une personne assise à l’arrière. Nous décidons de nous rapprocher pour voir si elle a besoin d’aide. Fred et Jean-François partent en avance sur le pneumatique pour aller discuter avec la personne que nous apercevons de loin à la jumelle. Bilan : le bateau est en piteux état, la personne qui s’appelle Manu est persuadé d’être au large de Toulon et ne se rend absolument pas compte de sa situation. Il nous raconte qu’il est en mer depuis plus d’un mois avec ses trois chiens. Comme nous avons un véto à bord, nous lui proposons qu’il les voit mais il décline notre proposition ainsi que celle de l’aider à rentrer et de remonter son ancre. Il finit quand même par accepter des vivres et de l’eau que nous lui proposons. Quelques caisses de nourriture solide lui sont amenées.

Fred, notre photographe profite de cet arrêt pour prendre quelques photos de toute la faune qui s’est installée sous le bateau. Voyez plutôt sur cette image !

Daurade - © Fred Bassemayousse

A son retour, nous contactons le Cross-Med pour signaler ce voilier, sa position et son état. Ils interviendront dans la journée. Nous reprenons difficilement notre route après avoir de nombreuses fois proposés de l’aide à Manu qui la refuse à chaque fois avec un grand sourire.

Bref, une bien étrange rencontre !

Fabienne à bord du WWF-columbus

Ajouter votre commentaire

Votre commentaire

Attention : La modération est activée et peut retarder la publication de votre commentaire. Il n'est pas nécessaire de renvoyer votre commentaire.