09  sept
Vendredi 09 septembre - Haro sur Calvi

Publié par WWF, Publié dans Carnet de bord

Les côtes de la Méditerranée occidentale, plongent dans la mer et forment des talus en espalier. Les canyons ont été creusés dans ces talus par d’anciennes rivières de fort débit à l’époque où le niveau de la mer était bien plus bas. Il est aisé d’imaginer à présent de grandes falaises sous marine éventrées où s’engouffre le courant qui favorise des montées d’eau froide chargées de nutriments issus des décompositions organiques. L’action conjuguée de ces nutriments et du soleil, génère du phytoplancton, végétal consommé par les animaux du début de la chaîne alimentaire.  Ces organismes sont ensuite ingérés, entre autre, par les céphalopodes, nourriture exclusive des cachalots.

Ces odontocètes, chassent sur les plateaux profonds le long des canyons. Les cartes marines, tout comme les cartes IGN, donnent les élévations et les formes géologiques du fond de la mer. Nous utilisons ces indications pour suivre les lignes de profondeur (appelé ligne de sonde ou isobathe) et ainsi espérer voir le souffle typique du plus grand des cétacés à dents.

Durant la nuit, le WWF columbus à navigué à la vitesse de 2 nœuds afin de rejoindre les 20 nautiques qui nous séparaient de l’entrée du canyon de Calvi. Le vent est faible mais la mer ne l’est pas ! Des vagues croisées coiffées de moutons limitent la distance de l’observation. Dans ces conditions, inutile de penser à travailler à partir du pneumatique. Jusqu’à midi, nous nous efforçons de scruter le moindre souffle mais en vain. Le vent d’ouest souffle fort sur les Bouches de Bonifacio et, au contact de l’Ile, remonte vers le nord. Cela explique la présence de vagues sur des secteurs dépourvus de vent. Additionné au reliquat de houle provenant du nord ouest des jours précédents, la mer se forme anarchiquement rendant l’observation difficile et nous contraint à un repli pour un mouillage à Calvi.

Fred, à bord du WWF columbus.

Qui aime la mer aime les ciels, du rouge incendie…

au bleu cobalt

Arrivée à Calvi sous la célèbre citadelle

Ajouter votre commentaire

Votre commentaire

Attention : La modération est activée et peut retarder la publication de votre commentaire. Il n'est pas nécessaire de renvoyer votre commentaire.