21  juil
Le WWF Columbus suit le tour de France à la voile

Publié par WWF, Publié dans Actualités

Disposant d’une petite semaine entre la fin de la campagne de marquage de thons rouges au large de l’Espagne et la reprise d’une mission “Cap Cétacés” de quatre semaines dans la zone Pelagos, le “WWF columbus” a fait escales communes avec les bateaux du “Tour de France à la Voile” a Port Camargue et Marseille.
Notre “Navire Ambassadeur” a reçu des visiteurs de tous âges, fort intéressés par l’expo ”Cap Cétacés”.

Pas de commentaire »

Aujourd’hui mêmes conditions, même résultat !

Aujourd’hui, Dr Sergi Tudela, responsable du programme pêche au WWF Méditerranée nous a rejoint et fait part aux journalistes des derniers résultats obtenus grâce à la mission « sur la piste du thon rouge de Méditerranée ».

Il est 13h30 lorsque droit devant des thons s’agitent et sautent à la proue du bateau . 5 minutes de suspens… la prise est faite! Le thon capturé sera relâché quelques secondes plus tard mais pas sans sa balise interne. Cette zone où de nombreux thons rouges sautent en tout sens est aussi appréciée d’un groupe de 10 dauphins bleus et blancs et de deux rorquals communs qui nous escortent pendant de longues minutes. Décidément deux jours de suite les baleines, ambassadrices, nous aurons porté chance.

Pas de commentaire »


Départ du port de Roses à 7h30 après avoir accueillis journalistes et équipes du WWF Méditerranée.

Dr Gemma Quilez responsable de la mission définit la route à suivre et nous prenons le large.

Giulio Urbani biologiste marin pêcheur met en place les différentes cannes qui nous servirons pour la capture. Nous croisons deux rorquals communs puis l’alerte est donnée.. Ça mord !

Selon la taille du thon rouge capturé, une balise interne ou externe sera apposée afin de suivre les trajectoires du poisson durant plusieurs semaines, mois ou années !Lorsqu’un thon rouge est capturé, les différentes étapes aboutissant à son marquage se déroulent en quelques secondes.Un marquage interne ou externe sera privilégié en fonction du poids de l’animal.En cas de marquage interne, le thon est remonté à bord et placé sur une table opératoire alimentée d’eau de mer. L’animal est immobilisé, un linge humide est placé sur ses yeux afin de minimiser son stress. Une incision ventrale permet l’insertion de la balise. Puis, désinfection, deux points de sutures et l’animal est replongé à l’eau. La balise pourra être récupérée et révéler ses informations lorsque le thon sera capturé par un pêcheur. A cet effet une fine marque promettant récompense est fixée sur le flanc de l’animal avant sa remise à l’eau. Elle sert à signaler aux éventuels pêcheurs qui captureront le poisson qu’il faut retirer la balise interne et la restituer au WWF Méditerranée. Si le poisson capturé pèse plus de 40kg, il est marqué avec une balise externe. Dans ce cas le processus de marquage est plus rapide. Le poisson est tenu près de la surface de l’eau et la balise émettrice est fixée à la base de sa nageoire dorsale à l’aide d’une longue perche. La balise se décrochera au bout de plusieurs mois.

Pas de commentaire »

Dimanche 10 juillet 2011, il est midi quand le Columbus arrive au port de Roses en Espagne et se prépare à recevoir pour la quatrième année consécutive les participants de la mission Thon rouge WWF Méditerranée. A son bord sont attendus scientifiques, naturalistes, pêcheurs et journalistes.

Objectif de la mission : contribuer à la sauvegarde du thon rouge de Méditerranée.

Comment ?

En apposant des balises de suivi sur les individus afin de déterminer leurs mouvements migratoires.

Pourquoi ?

Ces connaissances sur l’espèce nous permettent de mieux la connaître pour mieux la protéger. Le projet à déjà fourni des renseignements précieux sur cette espèce migratrice emblématique : parcours des individus et routes suivies, échanges entre Méditerranée et Atlantique, saisonnalité des comportements et migrations.

C’est ainsi que commence la piste du thon rouge de Méditerranée IV, piste durant laquelle le Columbus sillonnera pendant une semaine les eaux françaises et espagnoles à sa recherche…

Pas de commentaire »

06  juil
A la rencontre des Enfants de la Mer

Publié par WWF, Publié dans Actualités

Après avoir quitté le port de Saint Jean Cap Ferrat, le Columbus a mis le cap pour Argelès sur Mer où nous avons été invités par l’association Les Enfants de la Mer pour la 3ème année consécutive.

La traversée de la côte méditerranéenne d’est en ouest a été houleuse et difficile. Jean-Yves et Cédric ont essuyé une tempête force 8, et c’est salés et fatigués qu’ils ont amarré au port d’Argelès samedi dans l’après-midi. L’accueil chaleureux de nos amis des Enfants de la Mer leur a fait oublier fatigue et tempête bien que du travail les attendait a bord pour remettre en ordre et faire briller le pont du Columbus.

Dimanche, tout l’équipage (Jean-Yves, Cédric, Jean-Pierre, Aurore et moi même) était fin prêt pour accueillir à bord petits et grands. Au programme, des sorties en mer éducatives pour présenter l’action du WWF en Méditerranée mais aussi sensibiliser les passagers aux missions des Enfants de la Mer. Grâce au riche patrimoine naturel dont est dotée la baie d’Argelès, WWF et Enfants de la Mer ont pu apporter des informations complémentaires. A titre d’exemple, la baie d’Argelès qui était une zone propice pour la pêche aux thons a vu ses stocks s’effondrer. A travers ce constats, nous avons pu expliquer notre mission Marquage du thon rouge.

Lundi, malgré quelques nuages et une mer un peu agitée le public était au rendez-vous ! Nous avons également accueilli Boris, nouveau membre de l’équipage pour la semaine, ainsi que Marie-Pierre (responsable des Enfants de la Mer).

Le soleil est revenu mardi et le Columbus a repris la mer dès 10h30 avec nos scientifiques en herbe qui ont eu la chance d’assister à la lever des filets des pêcheurs d’Argelès avant de rejoindre le port de Collioure en longeant les montagnes des Pyrénées qui se jettent dans la mer.

Le Columbus sera présent à Argelès jusqu’à vendredi : passez nous voir ! De belles rencontres et de belles découvertes sont à prévoir.

Un grand merci à Jean-Pierre, Marie-Pierre, Aurore, Boris, et Claudette sans qui ce séjour à Argelès n’aurait pu se faire. Et bien évidemment je remercie Jean-Yves et Cédric, mon équipage dévoué toujours prêt à me suivre sur le pourtour de la Méditerranée.

Marie-Hélène

Pas de commentaire »

01  juil
Le Columbus dans le port de Saint Jean…

Publié par WWF, Publié dans Actualités

Cette année encore, le WWF Columbus a été présent au Festival Courants d’Ere, où écrivains, artistes, associations, se sont réunis le temps d’un week-end pour partager et échanger sur la mer et son avenir. C’est donc avec grand plaisir que le Columbus a amarré au port de Saint Jean, non loin du majestueux voilier de la Marine Nationale La Goélette Etoile et des pointus.

La journée du samedi a été rythmée par les visites à quai du Columbus où petits et grands ont pu découvrir nos missions scientifiques et discuter avec l’équipage. Du côté du stand, nous avons rencontré un public très intéressé, attentif aux explications de nos dévoués bénévoles Bruno et Dominique.

Le soir, l’ambiance a été festive et c’est autours d’une anchoïade et d’un concert de jazz que nous nous sommes tous retrouvés. Plus tard dans la soirée, les marins de la Marine Nationale ont poussé la chansonnette et nous ont fait découvrir les chants chantés pendant le hissage des voiles.

Dimanche, la journée a été un peu plus calme… La chaleur écrasante a du en démotiver plus d’un préférant la brise fraîche de la plage. En revanche, cela nous a permis d’engager des discussions plus poussées sur les enjeux auxquels nous faisons face aujourd’hui au regard de l’environnement avec les quelques visiteurs courageux qui sont passés sur le stand et le bateau.

Un grand merci à Jean-Yves et Cédric pour leur disponibilité, et aussi à nos dévoués bénévoles Bruno et Dominique qui nous ont beaucoup aidé ! Merci à Sylvie, Paola, et Thierry pour ce festival très bien orchestré qui nous a permis de faire de belles rencontres.

1 commentaire »

20  juin
A vos agendas !

Publié par WWF, Publié dans Actualités

Après avoir déjà fait quelques sorties avec nos partenaires Arkadin, Rainett, et Carrefour, le Columbus revient de deux semaines en mer pour la première mission Cap Cétacés de l’année. Depuis 2006, ce programme a pour but de diagnostiquer le niveau de dégradation du milieu marin afin d‘élaborer des recommandations pour la préservation de la Méditerranée et de sa biodiversité. Cap Cétacés est le cœur d’activité de la programmation du bateau.

Quand le Columbus ne sera pas au large, il aura le plaisir d’arpenter les côtes méditerranéennes pour participer à différents festivals. Un premier arrêt est prévu à Saint Jean Cap Ferrat, pour le Festival Courants d’Ere, du 25 au 26 Juin. Au programme de ce week-end : des sorties en mer, des activités pédagogiques à bord, et un stand pour vous accueillir et vous expliquer nos missions vous seront proposés.

Le WWF Columbus mettra ensuite le cap sur Barcelone, où sa présence est attendue dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée du 28 au 30 Juin. Ces quelques jours d’ateliers ont pour but de renforcer la contribution des ONG et des OSC (Organisation de la Société Civile) pour la mise en place de politiques communes dans les domaines de la protection de l’environnement et de la gestion durable des ressources naturelles.

Comme l’année dernière, le WWF Columbus sera présent à Argelès-sur-Mer (du 3 au 8 Juillet), aux Régates Royales (du 18 au 24 Septembre), au Festival du Vent (du 26 au 30 Septembre), et permettra à nos partenaires de prendre place à bord pour quelques virées en mer. Une opportunité pour eux de découvrir les actions du WWF Columbus de plus près mais aussi d’avoir une vision concrète de la richesse naturelle dont regorge la Méditerranée puisque des visites de parcs naturels sont prévues.

Cette année encore, le WWF Columbus partira dans les eaux espagnoles pour poursuivre la mission du marquage du thon rouge. En partenariat avec le WWF MedPo, cette mission a pour but de collecter des informations sur les migrations de thons et contribue ainsi à la sauvegarde des populations de cette espèce emblématique gravement menacée par la surpêche.

Retrouvez toutes les aventures du WWF Columbus, ainsi que sa programmation à l’adresse suivante : wwf-columbus.org

1 commentaire »

Crédit photos : Gérard Derivière (http://www.dgr-photos.fr/)

Les régates royales sont devenues aujourd’hui un des premiers rendez-vous annuels mondial de la voile classique, grâce à la qualité des participants, ainsi qu’au vaste éventail de catégories de bateaux représentés. Tous les yachtsmen du monde rêvent d’y participer un jour. Ce rendez-vous princier accueille chaque année les meilleurs concurrents européens, et pour cette édition 2010, le WWF Columbus été convié en tant « qu’invité d’honneur » ! Notre présence a notamment permis d’effectuer un travail de sensibilisation auprès des Méditerranéens… Récit.

Chaque jour c’est l’effervescence, dans le village, autour d’un café on discute des épreuves de la veille, de l’ambiance de l’apéro et de la météo du jour. Les marins préparent ensuite minutieusement leurs bateaux, et on s’active pour régler le moindre détail. Les magnifiques gréements rénovés (dont une quinzaine de fringants centenaires) sont particulièrement admirés par les badauds ; mais les dragons ne sont pas en reste, ils se pavanent aussi, et s’exposent fièrement !

Tout le public est sur le qui-vive, devant ce spectacle qui embellit le port de Cannes. Coup de canon, le départ est lancé. Les derniers bateaux quittent le quai calmement un par un, pour se retrouver au large, prêts à régater.

Notre navire ambassadeur, « l’invité d’honneur » a lui aussi participé à cet évènement magique. Sa mission était de suivre au plus près les Régates, et d’offrir ce fabuleux spectacle à nos invités et nos bénévoles. Notre capitaine Jean-Yves Terlain peut s’enorgueillir de nous avoir fait goûter aux largades avec un plaisir non caché.

Du côté du stand, des centaines de personnes sont passées nous voir pour s’informer sur les enjeux environnementaux. Nous avons eu comme prévu énormément de questions au sujet des grandes problématiques liées aux océans. De nombreux échanges passionnés sur la Méditerranée ont donc eu lieu avec nos bénévoles qui connaissent très bien la région (équipe de choc d’ailleurs !). Nous retiendrons aussi les débats enflammés avec Didier, fervent supporteur de la planète, qui a dédié sa vie à la sauvegarde de la nature.

Charles Braine, notre chargé du programme Pêche Durable a animé mercredi une conférence sur la pêche responsable en Méditerranée, en faisant le point sur les enjeux et les bénéfices qu’il fallait expliquer au préalable. Un grand succès, car les jours suivants, plusieurs spectateurs sont venus nous féliciter pour cette initiative, en soulignant la pédagogie de Charles. Un grand merci pour votre enthousiasme et votre implication à tous. Si vous l’avez ratée, sachez que vous pourrez assister à de nouvelles conférences sur le sujet à Marseille, le 2 décembre prochain. De plus amples informations seront bientôt disponibles sur ce blog.

Lors de ce passage à Cannes, nous en avons également profité pour sensibiliser les équipages, en leur proposant des solutions faciles à mettre en place concernant la vie à bord, grâce notamment à Econav. Il s’agit d‘un réseau d’acteurs (Fondation Nicolas Hulot, Agence des Aires Marines Protégées, Compagnie d’Exploitation des Ports…), qui a pour objectif de sensibiliser à l’éconavigation (www.econav.org). Nombre de marins ont été réceptifs à notre discours, mais nous répondaient souvent qu’en mer, ce ne sont pas eux les plus gros pollueurs, mais plutôt les bateaux industriels. En effet, il reste énormément de combats à mener en Méditerranée pour protéger notre patrimoine naturel, mais pas à pas, le WWF compte bien y parvenir !

Ainsi une semaine féerique pour les 170 voiliers, leur équipage et les spectateurs vient de s’achever… Le temps qui s’était suspendu peut maintenant reprendre son cours, et le WWF Columbus peut repartir en mer pour une nouvelle mission Cap Cétacés.

Merci à toutes les équipes, bénévoles, organisateurs, photographes, intervenants, équipages, et passants, d’avoir tous participé à faire de nos échanges un réel débats d’idées et de solutions, et de notre mission une priorité !

Crédit photo : Juerg Kaufmann Régates Royales- Trophée Panerai

Pas de commentaire »

Déception, nous ne les croiserons pas ces cachalots ! L’hydrophone est resté silencieux, pas de souffle incliné à l’horizon, mais une journée incroyable malgré tout : requins, poissons lune, rorquals, dauphins bleu et blanc, dauphins de Risso, méduses, thons, … Tout ça en quelques heures. Le plan d’eau est d’une richesse incroyable, le tout accompagné d’une météo exceptionnelle : une mer d’huile, pas un souffle de vent et un soleil magnifique. Il semble bien que nous allons réussir à « rattraper » nos deux journée perdues.

Effectivement, tout ça commence très bien : 3 biopsies sur des rorquals communs sont réalisées avant midi. Ces rorquals nous ont enchanté en sautant à de nombreuses reprises. Voyez plutôt sur la photo !! A peine rentré sur le WWF columbus, nous faisons une écoute et nous entendons un cachalot. Malheureusement nous ne parviendrons pas à le repérer. Nous repartons donc et quelques minutes plus tard, un groupe d’une dizaine de dauphins de Risso est détecté. Ils sont tous photo-identifiés et un des individus a même été biopsié. L’intérêt des biopsies sur ces animaux est que, contrairement aux rorquals, ils sont très haut placés dans la chaîne alimentaire et sont donc généralement très fortement contaminés. Tous les résultats que nous avons jusqu’à présent sur cette espèce proviennent de données d’échouage. Du coup, nous sommes très impatients de voir les résultats obtenus sur un animal rencontré en milieu naturel.

Quelques minutes plus tard, nous reprenons notre route et un cachalot est observé. Il parachève magnifiquement notre après-midi avec une sonde magistrale !

Fabienne à bord du WWF-columbus

Dauphins de Risso - © Fred Bassemayousse

Risso surfent sous l’eau

Grampus et columbus - © Fred Bassemayousse

Risso s’approchent du bateau.

© Fred Bassemayousse/WWF

Pas de commentaire »

Jeudi sur les plages du Prado à Marseille, le WWF-France en partenariat avec le Journal des Plages, a fait gagner à 17 heureux élus une après midi sur le WWF Columbus !

Au cœur de la Cité Phocéenne et sous une après midi ensoleillée, les gagnants du jeu concours ont été émerveillés par le château d’If, les calanques et bien sur par l’équipage du voilier ! Au programme : embarquement sur le Vieux Port, navigation jusqu’à la calanque de Sormiou, baignades, et documentaires sur les missions effectuées par le WWF Columbus (marquage du thon rouge et biopsie des cétacés) !

Bref, une journée particulière pour les petits et grands présents sur le bateau, qui ont été sensibilisés aux enjeux de l’environnement, et qui restera, à n’en pas douter, un grand souvenir pour tout le monde !!

Merci à Jean-Yves et Cédric pour ce moment de bonheur et nous leur souhaitons bon vent pour leur prochaine mission Cap Cétacés qui débute la semaine prochaine.

Pas de commentaire »

« Articles précédents