02  juil
Bilan Cap cétacés 2006-2009

Publié par WWF, Publié dans Actualités, Missions Cap Cétacés

Nous avons fini l’an dernier un cycle de quatre années (2006-2009) consacré à l’étude du niveau de contamination des rorquals communs. Je vous en livre ici les principaux résultats : 5 418 milles parcourus, 79 biopsies collectée afin d’établir un niveau de référence pour la contamination des rorquals communs en PCBs (5 824 ng.g-1 lp pour les mâles et 2 622 ng.g-1 lp pour les femelles), OCPs (10 370 ng.g-1 lp pour les mâles et 3 239 ng.g-1 lp pour les femelles) et en PBDE (245 ng.g-1 lp pour les mâles et 119 ng.g-1 lp pour les femelles). Ces taux sont significatifs et cohérents avec les données existantes et le régime alimentaire des rorquals communs qui se situe assez bas dans la chaîne alimentaire mais également avec la régulation précoce de l’usage des PBDE en Europe.

Les mâles sont 3 fois plus contaminés que les femelles qui peuvent se décharger de ces polluants via l’allaitement preuve indirecte que la plupart des femelles ont mis bas ces dernières années.

Pour les cachalots et les globicéphales, seulement 16 biopsies ont été réalisés et les résultats montrent des taux de contamination quinze à trente fois plus élevé que ceux des rorquals communs et dépassent le plus souvent le seuil au-delà duquel on pourrait observer des effets physiologiques.

Ces travaux contenait également un aspect génétique qui complète la photo-identification dans l’identification des individus et permet de mettre en évidence d’éventuels liens de parenté.

Cette année nous démarrons un nouveau cycle d’étude de deux à trois ans en capitalisant sur l’expérience acquise en matière de collecte de biopsie mais en changeant les objectifs :

1 - Poursuivre l’étude génétique de la population de rorquals de méditerranée et essayer de comprendre en particulier la nature des échanges entre cette population et celle d’Atlantique. Cette question n’est pas gratuite car elle apportera des éléments sur la capacité des rorquals communs méditerranéens à résister au réchauffement climatique : si le krill espèce d’eau froide venait à disparaître en Méditerranée les rorquals sauront-ils s’adapter à une autre ressource comme les petits poissons pélagiques ainsi que le font leurs congénères d’Atlantique ? Dans ce contexte, des échanges entre populations seraient un vrai facteur de résilience.

2 - Poursuivre l’étude des polluants en se concentrant sur les odontocètes, c’est à dire les cétacés à dent, soit les cachalots et les globicéphales noirs. Nous n’avons pas réussi les années précédentes à obtenir un nombre suffisant de biopsies sur ces animaux et nous allons y consacrer plus d’effort, notamment à la fin de la saison qui est plus propice à leur rencontre.

3 - Enfin, at last but not least, nous allons doser les hormones présentes dans le gras des animaux ce qui devrait nous indiquer d’une part si les femelles portent un petit ou non, et d’autre part si les mâles sont matures ou non. Des informations d’un grand intérêt pour estimer l’état de santé de la population de rorquals communs.

Nous voilà donc repartis pour 9 semaines de missions en juin, juillet, août et septembre.

Pas de commentaire »

Et c’est repartit pour le WWF Columbus, qui  navigue aux couleurs du Panda depuis 2008 ! Le voilier qui s’est refait une santé avec de beaux aménagements, est enfin prêt à accueillir les équipes scientifiques du WWF et les visiteurs petits et grands. Il peut donc maintenant commencer sa saison le vent en poupe, à partir du 1er juin  2010.

Comme chaque année, la mission Cap Cétacés sera au cœur de la programmation du bateau. Ce programme de recherche scientifique, lancé en 2006, s’étalera sur différentes périodes cet été. Le but est de diagnostiquer le niveau de dégradation du milieu marin, afin d’élaborer des recommandations pour la préservation de la Méditerranée et de sa biodiversité. Au cours de ces missions de plusieurs semaines, l’équipe scientifique du WWF étudiera les cétacés (rorquals, cachalots, globicéphales…), et fera des biopsies qui permettront d’évaluer leur niveau de contamination par les polluants, et connaître en détail leur génétique. Des photos d’identifications seront également réalisées afin de mieux connaître la population de Méditerrannée.

Par ailleurs, cette année encore, le WWF Columbus servira aussi au WWF MEDPO en août, pour sa campagne de marquage de thons rouges au départ de l’Espagne. Les scientifiques en capturent un certain nombre et leur implantent des balises Argos, qui se décrocheront au plus tard un an après. L’équipe pourra donc ainsi étudier les migrations des thons rouges dans les eaux méditerranéennes, en collectant notamment des informations sur la position et la profondeur de ces animaux marins.

Et lorsque l’équipe scientifique fera des pauses et reviendra sur la terre ferme, le WWF Columbus accueillera à son bord le grand public, endossant son rôle de bateau ambassadeur du WWF. Ce sera une nouvelle fois l’occasion d’expliquer ses activités à l‘aide de visites guidées en mer et d’activités pédagogiques à bord. Nos supers bénévoles, prenant à cœur leur mission, ont déjà répondu présents à l’appel, ce qui nous permettra d’être encore plus efficaces pour expliquer au public les enjeux environnementaux. Ainsi, entre le quizz environnemental et Planète Enjeux pour les petits, calcul de l’empreinte écologique, sortie en mer pour les plus grands, conférences pour les journalistes sur le pont, ou visites du bateau pour les amateurs, le WWF Columbus ne chaumera pas ! Au programme il fera donc escales à Monaco, Saint Jean Cap Ferra, Port Saint Louis, Argelès sur Mer, Marseille, Cannes, Saint Tropez et finira sa tournée à Calvi fin octobre !

Et puis cette année, pour la première fois, le Columbus sera mis à disposition de deux de nos partenaires, Ikéa et Orange ! L’opportunité pour eux de sensibiliser en interne leurs collaborateurs, pour qu’ils aient une vision plus concrète de l’écologie, grâce notamment, à une visite des parcs naturels de Port Cros et Porquerolles.

Alors en attendant que Jean Yves Terlain et les autres hissent le grand foc pour de nouvelles aventures, vous pouvez retrouver les péripéties des années précédentes sur le blog http://wwf-columbus.org/

Programmes des rendez vous avec le Grand Public :

Monacology 1er – 4 juin

Ce festival propose pendant une semaine des activités, des expositions, des visites guidées et autres ateliers afin de sensibiliser le jeune public aux problèmes liés à l’environnement. Le WWF Columbus sera sur place pour appuyer la sensibilisation du grand public : sorties en mer, activités pédagogiques, conférences…

Saint Jean Cap Ferrat 5 – 6 juin

Courants d’Ère offre un panorama éclectique sur l’actualité et la tradition littéraire maritime. Il réunit chaque année des auteurs qui ont en commun une même passion, la mer, source de leur inspiration, théâtre de leurs épopées romanesques, ou bien encore sujet de leurs recherches. Chacun de ces auteurs perpétue, comme au temps d’Homère, une tradition millénaire, celle de l’odyssée littéraire des livres de mer. Durant un week-end, sur les quais du port de Saint Jean Cap Ferrat, les écrivains, romanciers, essayistes, auteurs jeunesse ou BD se prêtent à des séances de lecture, de dédicace et de rencontre avec le public. Le WWF Columbus sera sur place avec une équipe de bénévoles, dans la lignée de Monacology. Notre spécialiste des Océans et Côtes, Denis Ody participera à une table ronde sur les comportements pirates aux côté de Paul Watson, L Mérer, E Surcouf, M Pitiot…

Port Saint Louis - 12 juin

2010 a été déclarée « année internationale de la biodiversité » par les Nations Unies.

NACICCA, le WWF-France, le Collectif Citoyen Santé Environnement et Les Amis des Marais du Vigueirat proposent une journée pour découvrir le patrimoine naturel exceptionnel du Golfe de Fos. Cette zone naturelle abrite des espèces et des habitats rarissimes, endémiques et particulièrement menacés par les futures aménagements industriels prévus.

Le WWF Columbus ira soutenir les associations locales avec au programme, batoukada, déambulation, interventions des associations sur la biodiversité, conférences de presse et sorties en mer.

Les Enfants de la Mer à Argelès sur Mer 10-11 juillet

Une grande opération de sensibilisation au développement durable avec des animations et des ateliers proposés sur la promenade du Front de Mer en partenariats des associations engagées comme Good Planet, la Fondation Maud Fontenoy. Le WWF Columbus sera de la partie et proposera différentes activités pédagogiques pour les enfants (sorties en mer, Planète Enjeux, Quizz mer, Quizz biodiversité…) On pourra aussi admirer l’exposition de Yann Arthus-Bertrand « La Terre Vue du Ciel ».

Marseille 14 – 16 juillet

Le journal Paru-Vendu publie pendant les vacances d’été le « journal des plages », 1er hebdomadaire d’information estival gratuit et eco-responsable (sorte de Pariscope des vacances d’été). Une véritable tournée des stations balnéaires est mise en place avec un village mobile allant de plage en plage pour faire passer des messages de citoyenneté, de bien-être, de prévention et d’écologie. Cette tournée à lieu du 10 Juillet au 20 Août. Le WWF Columbus sera présent lors de l’escale marseillaise pour accueillir et sensibiliser notamment les journalistes (radio, tv, presse…)

Cannes 21 – 25 septembre

Les régates royales sont devenues aujourd’hui un des premiers rendez-vous annuels mondial de la voile classique et peut-être même le premier tant par la qualité des participants que par le vaste éventail de catégories représentées. Tous les yachtsmen du monde, simples pratiquants ou régatiers chevronnés, ont entendu parler des Régates Royales de Cannes. Tous, sans exception rêvent au moins une fois dans leur vie d’y assister ou encore mieux, d’y participer. Le WWF Columbus y sera présent pour clamer haut et fort les valeurs du panda, tout en sensibilisant le public des Régates aux enjeux environnementaux.

Le Festival du Vent à Calvi 27 – 31 octobre

Chaque année le Festival du Vent investit la ville de Calvi à l’arrière-saison touristique pour proposer une programmation éclectique et pointue. Festiventu fédère ainsi plus de 600 personnalités, qui offrent leurs talents et leurs savoirs, pour participer chacun dans leur domaine à cette plateforme d’échanges et de rencontres où tout se mêle. Le Festival du Vent à Calvi est un moment unique. Couché à point d’heure pour cause de concerts ou de soirées au QG du festival, levé à l’aube pour admirer les aérostiers flotter au dessus de la baie de Calvi. Tout ce qui est en rapport avec le vent est présent : bateaux, dériveurs, kytes surfs, avions, planeurs, parapentes, cerfs-volants, éoliennes etc… De nombreuses manifestations culturelles ont lieu tous les jours en plein air ou sous chapiteaux : pièces de théâtre, spectacles de rue ou même sur l’eau, films, documentaires etc.. Un vent libertaire et écologiste souffle sur le festival. Conférences et débats se succèdent sur les thèmes du développement durable de l’écologie, des rapports Nord Sud etc… Comme l’an passé, le WWF Columbus offrira la possibilité de faire des sorties en mer, des conférences à bord, des visites guidées du bateau, des activités pédagogiques pour les enfants etc, etc…

Pas de commentaire »

Le WWF-Columbus, bateau ambassadeur et scientifique du WWF-France poursuit sa période d’hivernage jusqu’à la fin du mois de mars. Après une révision complète, le bateau de Jean-Yves Terlain reprendra la mer dans de bonnes conditions pour une saison 2010 biodiversifiée !

Toujours très sollicité, le bateau assurera son rôle d’ambassadeur lors d’événements clés pour sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux et plus précisément à la protection de nos océans et côtes. Il sera notamment présent lors de la Tournée des Plages pour quelques une des ses escales méditerranéennes, on retrouvera également le bateau à Argelès-sur-mer pour le Festival des enfants de la mer …et bien d’autres encore!

Bien entendu, le WWF-Columbus n’oublie pas sa vocation première : les missions scientifiques. Le programme Cap Cétacés qui consiste entre autre à analyser les prélèvements de biopsie effectués en haute mer est renouvelé. L’objectif est d’évaluer la contamination des baleines, rorquals etc. par les polluants et de percer leur génétique afin de mieux les protéger. Les missions de marquage du thon rouge s’inscriront également dans l’agenda du voilier.

Alors que l’espèce reste dangereusement menacée, ce programme vise à collecter des informations sur les migrations des thons et ainsi mieux les protéger.

Pas de commentaire »

05  nov
Le Columbus au Festival du vent

Publié par WWF, Publié dans Actualités, Carnet de bord, Evenements, Photos

Après 28h de navigation sur une Méditerranée à l’agitation proche de celle du lac d’Annecy, voici que notre périple au départ de Marseille, se clos joyeusement dans la baie de Calvi face à un festival en pleine émulation. Le Zodiac nous dépose sur la plage où nous retrouvons le reste de l’équipe du WWF et ses VIP (Isabelle Autissier, Chantal Jacquet, Jean Paul Taris…) Les festivaliers finissent leurs installations artistiques de toutes couleurs et de toutes tailles, les chanteurs font les derniers calages son et lumière…

Et nous voilà parti pour l’installation du stand WWF. Pendant 5 jours défileront ribambelles d’enfants pour faire leur feuille de papier recyclé, adultes solitaires en mal de signature de pétition de l’Ultimatum climatique ou encore famille testant leur empreinte écologique.

Pendant ce temps, sur le Columbus, amarré au port de Calvi au pied de la citadelle, se relayent groupes d’une vingtaine de personnes pour des balades en mer de deux heures. Pour les heureux élus : première expérience en haute mer, sensibilisation sur les ressources halieutiques et échanges avec les capitaines Jean Yves Terlain et Coco.

Cette année le WWF s’associe au Festival du vent dans sa campagne 100% papier recyclé en Corse. Cette conférence pour sensibiliser les collectivités Corse, aura vu la participation d’un conférencier 100% recyclé WWF.

A la tombée du soir, chanteurs brésiliens, marionnettistes géants à l’effigie WWF et plasticiens nous emportent telle une Fracada dans les ruelles de Calvi. L’équipe WWF est interpellée par des enfants : « Maman, c’est la dame du papier recyclé ! ». Puis il est l’heure d’aller se coucher avant de recommencer…..

Daisy

Pas de commentaire »

Sous la belle et douce lumière d’une matinée monégasque de fin-septembre, l’équipage m’acceuille à bord du WWF Columbus que je trouve déjà bien placé au centre du port de Monte Carlo – et en bonne compagnie, entouré des plus beaux yachts que je n’ai jamais vus. Cette semaine est par hasard la « Classic Week » (ou « l’art de vivre la mer ») à Monaco, qui célèbre la beauté de bateaux historiques.
Après les retrouvailles et un bon déjeuner à bord – en évoquant nos souvenirs de la semaine fin-août quand on a acceuilli sur le WWF Columbus divers médias internationaux pour leur présenter et expliquer le projet de marquage du thon rouge en Méditerranée du WWF – l’équipe de la chaine de télévision anglaise Channel 4 nous rejoint à bord, car… SAS Prince Albert II de Monaco a accordé une interview à Channel 4 à bord du WWF Columbus pour marquer son engagement pour la sauvegarde du thon rouge en Méditerranée !
En attendant donc l’heure du rendez-vous, une petite balade au large de Monte Carlo nous permet d’admirer les beaux bateaux – y compris le yacht monégasque « Tuiga » qui célèbre cette année son centenaire, ce qui à son tour permet à l’équipe de Channel 4 de prendre des belles images de mer et bateaux et Monaco comme arrière-plan. Revenus à port, une place très recherchée nous attend juste devant le Royal Yacht Club de Monaco, et bientôt arrive l’invité tant attendu, SAS Prince Albert II. Les premières salutations faites, le capitain Jean-Yves Tarelin fait le tour du WWF Columbus avec SAS Prince Albert II en lui expliquant brièvement l‘histoire du bateau et sa mission actuelle.
L’interview se passe sereinement et les journalistes partent contents ; puis le soir il y a une projection du film sur la crise de la surpêche globale, « The End of the Line », toujours en présence de SAS Prince Albert II.
Plus tard, un tour à pied de « Monaco By Night » avec nos amis de la Fondation Prince Albert II de Monaco – qui soutient le travail du WWF de marquage du thon rouge – est la cerise sur le gateau, et le lendemain l’équipage du WWF Columbus se met en route déjà pour Cannes.

Triste de les laisser mais encore une fois ravie d’avoir partagé des moments très agréables avec eux, je dis au revoir à Jean-Yves, Coco et toute l’équipe et je rentre à Rome – en rêvant d’une prochaine occasion de sortir en bateau !

Quelle belle aventure, et l’interview de SAS Prince Albert II est saisissante – un magnifique témoignage de l’engagement de SAS Prince Albert II dans l’important projet du WWF pour la sauvegarde du thon rouge en Méditerranée.Avec un ambassadeur tel que SAS Prince Albert II de Monaco à nos côtés, le thon rouge a un espoir…

Gemma Parkes à bord du WWF Columbus

Pas de commentaire »

Ce week end, le WWF columbus accueillait  le prince Albert II  à Monaco pour une interview Channel 4 sur son engagement environnemental et notamment sur le travail fait avec le WWF sur le thon rouge.

 

 

Pas de commentaire »

http://videos.tf1.fr/jt-20h/l-avenir-des-baleines-se-joue-au-portugal-4449888.html

Pas de commentaire »

Articles suivants »