Dernière journée en mer pour la campagne Cap Cétacés. J’en profite pour faire un premier bilan de cette campagne 2010 :

95 animaux biopsiées :

  • 74 rorquals communs
  • 16 cachalots
  • 5 globicéphales noirs
  • 1 dauphin de Risso

209 observations de cétacés :

  • 1 293 dauphins bleu et blanc au cours de 110 observations
  • 138 rorquals communs au cours de 74 observations
  • 38 cachalots au cours de 12 observations
  • 22 dauphins de Risso au cours de 5 observations
  • 40 globicéphales noirs au cours de 2 observations
  • et 5 grands dauphins au cours d’une seule observation
  • + 5 observations de groupes de dauphins non identifiés.

Mais nous observons également les bateaux, les méduses, les poissons, les déchets, les tortues…

  • 1 105 déchets (524 petits plastiques, 182 polystyrène, 165 plastiques moyens, 92 bouteilles, 84 grands plastiques, 34 engins de pêche, 21 ballons, 15 pare-battages, etc.)
  • 19 tortues
  • 288 chasses de thon
  • 2 requins
  • 18 groupes de poissons volants
  • 17 poissons lune
  • Des méduses avec cette année une très quantité d’œufs au plat (120 observations)

Cotylorhiza tuberculata - © Fred Bassemayousse

  • 265 bateaux (85 voiliers, 57 cargos, 47 moteurs plaisance, 30 ferries, etc.)

Cette année, toutes ces observations se sont faites sur 42 jours de campagne en mer (9 journées en juin, 8 en juillet, 14 en août et 11 journées en septembre). Ces 42 journées représentent 433 heures d’observations et 3 553 milles (6 580 km) parcourus.

Merci à tous les observateurs bénévoles pour leur temps, leur bonne humeur, leur disponibilité, bref, pour avoir rendu cette saison extraordinaire. Dans l’ordre d’apparition à bord : Stéphanie, Sido, Charline, J-B, Nathalie, Béné, Marie-Emilie, Cécile, Laurence, Bruno, J-F, Geoffrey, Véro, Catherine, Laurence, Steph, Charlène, Séb, Blandine, Mika, Val, Amandine, Mathieu, Hélène, Olivier, Bertrand, Thierry, Nora, Pierre, Sarah et Isa.

Spéciale dédicace à Fred, grâce à qui nous pouvons vous montrer toutes ces belles images et sans qui, rien ne se ferait !

Un grand merci également aux marins : Jean-Yves,  Cédric et Laurent qui nous ont conduit jour et nuit par tous les temps durant ces 3 mois.

Sans oublier nos partenaires Canon et Ikéa que nous remercions infiniment pour le matériel fourni.

Caudale rorqual commun - © Frédéric Bassemayousse

Que dire de plus, hormis, à l’année prochaine !!!

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

Décidément cette semaine, la météo ne nous facilite pas la vie. Pour en croiser des animaux, on en croise !! Pas de problème. C’est d’autant plus frustrant que la mer est tellement formée qu’on ne peut rien faire. Impossible de partir sur le pneumatique. Nous avons bien entendu essayé de nombreuses fois mais rien n’y fait. Les vagues nous masquent les animaux, les embruns abiment les appareils photos, bref, impossible de travailler. Nous passons nos journée depuis mardi à tenter de trouver des zones plus calme.

Seule photo de ces derniers jours : sous l’eau, une raie mobula :

Raie mobula - © Frédéric Bassemayousse

En espérant que la dernière journée sera la bonne !

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

Nous y voilà, dernière semaine de la saison !

Nous en sommes à 89 biopsies au total.

Cette semaine à bord, nous serons 10 au total : les marins, Cédric et Laurent et huit observateurs : Stéphanie qui reste avec nous une deuxième semaine, Isa, une habituée des campagnes Cap Cétacés, Thierry, notre généticien, chez qui tous les échantillons partiront fin septembre, Nora, observatrice des pêches qui a travaillé au WWF il y a quelques années, Sarah pour qui ce sera une première et enfin Pierre, un autre habitué qui sera notre pilote en titre cette semaine !

Une baleine très particulière est observée aujourd’hui. De loin, nous l’avons d’abord prise pour un cachalot mais son souffle est bien celui d’une baleine. C’est en l’approchant en pneumatique que nous comprenons : elle a été très fortement abimée par des hélices de bateau qui lui ont presque coupé sa nageoire dorsale.

Le trafic maritime au sein du sanctuaire Pelagos est très important et les risques de collision entre un cétacé et un navire sont accrus. Vous trouverez ici, un lien sur le site du Sanctuaire détaillant les études et les mesures de gestion mises en œuvre pour prévenir les risques.

Quelques images de cette baleine au demeurant très paisible :

Vue d\'ensemble, balafre rorqual Détail, balafre rorqual De l\'arrière, balafre rorqual

Fabienne à bord du WWF-columbus

1 commentaire »

Dernière journée pour cette semaine. Le retour est prévu vers 16h sur Hyères de manière à ce que tout un chacun puisse prendre son train ou sa voiture pour rentrer.

Sur le chemin nous croisons deux baleines et un cachalot sur lesquels une biopsie et des photos-id sont réalisées en un temps record !

Bilan : une semaine trop courte au goût de tout le monde mais riche en rencontre.

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

Nous démarrons notre journée au large de San-Rémo par une belle journée sans houle ni vent !

Première observation de la journée Manu le marin !!! Que je vous raconte cette histoire : comme tous les jours, nous en sommes en observation depuis 6h30 à l’avant de columbus. Vers 10h, nous remarquons un petit voilier  qui semble immobile, tout du moins, qui tourne en rond sur le plan d’eau. Nous observons à la jumelle longuement ce voilier qui semble en difficulté : la grand voile est déchirée, les pare-battages sont sortis et l’ancre semble être à l’eau. Nous finissons par voir une personne assise à l’arrière. Nous décidons de nous rapprocher pour voir si elle a besoin d’aide. Fred et Jean-François partent en avance sur le pneumatique pour aller discuter avec la personne que nous apercevons de loin à la jumelle. Bilan : le bateau est en piteux état, la personne qui s’appelle Manu est persuadé d’être au large de Toulon et ne se rend absolument pas compte de sa situation. Il nous raconte qu’il est en mer depuis plus d’un mois avec ses trois chiens. Comme nous avons un véto à bord, nous lui proposons qu’il les voit mais il décline notre proposition ainsi que celle de l’aider à rentrer et de remonter son ancre. Il finit quand même par accepter des vivres et de l’eau que nous lui proposons. Quelques caisses de nourriture solide lui sont amenées.

Fred, notre photographe profite de cet arrêt pour prendre quelques photos de toute la faune qui s’est installée sous le bateau. Voyez plutôt sur cette image !

Daurade - © Fred Bassemayousse

A son retour, nous contactons le Cross-Med pour signaler ce voilier, sa position et son état. Ils interviendront dans la journée. Nous reprenons difficilement notre route après avoir de nombreuses fois proposés de l’aide à Manu qui la refuse à chaque fois avec un grand sourire.

Bref, une bien étrange rencontre !

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

Deux jours que nous sommes au port à attendre que le vent se calme !! Deux jours à ronger notre frein. Enfin, nous pouvons quitter notre abris et partir chercher nos baleines.

Mardi, nous avons tenté une sortie mais après quelques milles, nous sommes allés nous « cacher » dans la baie de St Tropez. Chic, me direz-vous, mais surtout frustrant pour tout le monde. Le lendemain, idem, re-tentative de sortie pour terminer en face de Juan-les-pins sous un bel orage.

Aujourd’hui, enfin, la météo nous offre une belle fenêtre de travail ; enfin, belle fenêtre, comparée aux jours précédents : la houle est bien, bien présente ! Mais bon, on s’en contente. Résultat : bonne pioche, cinq baleines observées dans la journée dont trois biopsiées !

Rorqual commun

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

Journée incroyable aujourd’hui ! Nous avons profité au maximum de la fenêtre météo avant l’arrivée d’un grand coup de vent qui devrait durer jusqu’à jeudi soir.

A peine une heure après avoir commencé les observations, notre première baleine du mois de septembre est observée. Elle semble un peu difficile à approcher mais nous tentons quand même une approche. Effectivement, malgré tous nos efforts, nous ne parviendrons à faire que peu de photos de cet individu qui ne reste que quelques secondes en surface et fait des sondes de plus de dix minutes.

Vers 9h, nous observons un cachalot dans la même zone. Au vu du nombre de biopsies déjà réalisées sur les baleines, nous décidons de partir sur le cachalot pour tenter une biopsie. L’hydrophone est rapidement mis à l’eau et à l’écoute ce n’est pas un animal que nous entendons mais au moins trois voire plus ; en effet, à l’écoute, plusieurs animaux cliquent et en surface d’autres individus soufflent à proximité du pneumatique. Au final, plus de dix individus seront observés.

Et quel spectacle ! Des sauts en veux-tu en voilà, des frappes de caudales, et encore des sauts ! Bref un bonheur pour les yeux. Je vous laisse en juger avec ces quelques images et un extrait des sons enregistrés aujourd’hui.

Frappe de caudale de cachalot Frappe de caudale de cachalot Frappe de caudale de cachalot

Frappe de caudale de cachalot Frappe de caudale de cachalot Frappe de caudale de cachalot

Frappe de caudale de cachalot Frappe de caudale de cachalot

Série montrant une frappe de caudale.

Sous l'eau - © Frédéric Bassemayousse

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

A y est, nous voilà repartis pour les deux dernières semaines de campagne Cap Cétacés 2010. La météo annoncée est assez mauvaise mais nous partons malgré tout. Nous allons essayer de zigzaguer entre les coups de vent.

L’équipage cette semaine est composée de quelques têtes connues : Jean-François qui est déjà monté avec nous en juillet et qui a piloté le pneumatique avec brio ! Stéphanie qui elle est déjà montée une semaine en juin, qui rempile pour les deux semaines consécutives. Deux nouvelles têtes sur la campagne : Bertrand et Olivier, grands plongeurs et amoureux de la mer. Les habitués : Fred et Fabienne.

Le rendez-vous est comme d’habitude donné à Hyères derrière la capitainerie. Nous partons avec un peu de retard, ma voiture ayant fait des siennes à l’arrivée sur Hyères. Pour couronner le tout, le pilote automatique du columbus est cassé et doit être réparé. Évidemment malgré tous les efforts du réparateur et une journée de perdue, nous allons devoir partir avec un pilote qui ne fonctionne que sur trois pattes.

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

Nous voilà arrivés au terme de ce cycle de cinq semaines consécutives en mer !

Ces deux derniers jours nous avons observés deux rorquals communs et deux cachalots dont un en rentrant sur Hyères samedi soir, à proximité des îles sur des fonds de 400 m !! Mais que faisait-il là ??

Le premier cachalot observé nous a offert un bien joli spectacle. Il a passé près de 45 minutes autour du pneumatique à passer dessous par la gauche puis par la droite et à revenir vers nous. Nous étions à l’arrêt sur le plan d’eau et il nous tournait autour. Évidemment nous n’avions pas la caméra…

… mais nous avons fait quelques photos :

Nous laissons maintenant la place à la campagne marquage des thons rouges.

Fabienne à bord du WWF-columbus.

Pas de commentaire »

Comme à l’ouest nous ne voyons rien, nous décidons de repartir dans le Golfe du Lion dans l’espoir d’y refaire des rencontres comme celles de la semaine dernière. Il commence vraiment à nous tarder de croiser notre première baleine de la semaine.

Le nouvel équipage qui a embarqué cette semaine ronge son frein !

Depuis lundi, à bord, nous avons Amandine qui revient nous faire un coucou, Matthieu qui est déjà monté l’année dernière, Hélène, qui travaille au GECEM et au GIS3M et Valérie pour qui se sera une grande première.

Nous naviguons toute la journée dans la Golfe sans rien observer !

Fabienne à bord du WWF-columbus

Pas de commentaire »

« Articles précédents